En 1661, Louis XIV devient le Roi-Soleil. Car il choisit pour emblème le Soleil. C’est l’astre qui donne vie à toute chose, mais c’est aussi Apollon, le Dieu de la Paix et des Arts. On retrouve au château de nombreuses allusions à ce dieu de la mythologie grecque car il y a énormément d'objets d'arts à Versailles. Le soleil c’est aussi le symbole de l’ordre et de la régularité, il se lève, se couche sans déroger à la règle. Louis XIV sera en quelque sorte le soleil sur la terre, en permettant aux courtisans d’assister à toutes les étapes de sa journée. Le roi est apparu habillé en Soleil lors d’une fête de Cour.

Louis XIV n’était pas très grand, environ un mètre soixante-cinq, robuste et large d’épaules, il imposait par sa prestance et son élégance. On le dit beau, son allure est majestueuse. Jamais fatigué, il ne semble craindre ni la pluie, ni le froid et s’étonne que l'on puisse y être sensible.

Le « Grand Siècle » de Louis XIV reste marqué par l'image d'un Roi absolu. Investi très jeune dans ses fonctions, éduqué par le Cardinal Mazarin, le Roi-Soleil pose les fondements de l'absolutisme.